David Cintract

David Cintract

 

David Cintract vit et travail à Paris depuis 1988.

Les seules limites de l’art de David Cintract seront celles de votre imagination. Car tout, dans son œuvre, semble se nourrir de cette incessante recherche d’oxygène créatif, de ce refus d’être confiné dans un groupe, et de la volonté de s’exprimer avec une totale liberté artistique.

Trop à l’étroit dans son costume d’héritier du pop art, David Cintract à préférer initier un nouvel « état d’esprit » plus conforme à ses aspirations et à sa philosophie en créant la Pop Libre. Comme il dit : « la vraie vie est dans l’art de vivre ». Au cœur du territoire des influences, on trouve, Warhol et Lichtenstein, mais aussi Rembrandt, Léonard de Vinci, Courbet , Caravage ou encore Epicure, Spinoza et Nietzsche… C’est aussi pourquoi, d’une certaine façon, tenter de synthétiser l’œuvre de David Cintract en quelques lignes est tout simplement impossible.

 

C’est en 2000 que David Cintract et Géraldine Zberro se rencontrent pour la première fois, va s’ensuivre une longue collaboration et une grande amitié qui dure encore aujourd’hui.

 

C’est leur passion commune pour l’art contemporain, d’un coté en tant qu’artiste et de l’autre en tant que marchand d’art qui va les pousser à travailler ensemble et à vivre de nombreuses aventures artistiques !

 

David est un artiste à l’imagination débordante, la production d’œuvres d’arts qui en découle est riche, passionnante et en perpétuelle évolution. Il est à lui seul la définition exact de ce qu’est l’art contemporain. Son travail bien que descendant du pop art, est reconnaissable entre mille. On peut dire qu’il à créer quelque chose de nouveau pour l’art contemporain.

David Cintract gomme toutes les frontières en associant aux techniques traditionnelles tous les outils que la technologie moderne lui propose : photographie numérique, inclusion d’objets divers, digigraphie.

Mais il manie le pinceau tel un grand maitre, il est capable d’associé dans une même oeuvre d’art, la peinture, la digigraphie et l’inclusion d’objet divers de notre époque , tel que des jouets , des bonbons, ou des strass Swarovski.

 

Il n’a aucun limite de technique c’est à lui seul une arme de création massive !

 

Vous reconnaitrez ses tableaux dans un premier temps grâce aux séduisants visages de femmes délivrant des slogans modernes et impactant et dans un deuxième temps vous découvrirez une myriade de détails, minutieusement dissimulés, comme s’ils voulaient rester cachés. Des détails qui n’en sont pas tant ils apportent une indispensable touche de fantaisie à des thèmes d’actualités étonnamment sombres et lucides.

 

David Cintract à créer pour Courchevel « Mademoiselle Courchevel » un mannequin à l’effigie de la station de ski. Il est invité chaque année à exposer un ensemble d’œuvres réparties sur l’ensemble du domaine. Il réalise également le casque des trophées de coupe du monde féminine de ski alpin.

Spiderman         'Apax'-N°2715     david cintract pop       Amor-fati-N°2808