Toz

 

Né à Salvador de Bahia en 1976, Tomaz Viana (TOZ), vit et travail à Rio de Janeiro depuis les années 90. Il commence sa carrière artistique à travers le graffiti (il est notamment le fondateur du premier collectif de graffiti de Rio de Janeiro, le Flesh Beck Crew, qui a depuis participé à de nombreux événements de graffiti nationaux et internationaux, et influencé plusieurs générations de graffeurs / writers au Brésil).

Au cours de sa carrière, il a créé plusieurs personnages dont les couleurs et les motifs s’étalent sur les murs de différentes villes et institutions culturelles, brésiliennes et internationales. Il participe ainsi en 2013 au Projet Several Players One Goal en partenariat avec l’ONU, à Genève, où il expose une fresque de graffiti, et la même année expose ses œuvres à la foire d’art Contemporain Brazilian Art Fair, à Miami. En 2015, il participe au Vision Art Festival en Suisse et réalise sa première installation à Paris. En 2016, il est invité par l’Institut HOCA à Hong Kong pour réaliser deux fresques de graffiti indoor. En 2017, il participe à sa première vente aux enchères, avec la maison d’enchère Sothebys Hong Kong, en partenariat avec l’Institut HOCA. La même année, il est invité par la plus grande école de Carnaval du Brésil, Estaçao Mangueira à peindre le tout premier char de Carnaval de l’histoire des défilés des écoles de Samba de Rio de Janeiro.

La création de deux personnages en particulier, Vendedor de Alegria (Le Vendeur de Joie) et Insonia (Insomnie) marque une nouvelle étape dans le travail de l’artiste, qui commence à travailler avec de nouveaux motifs et une nouvelle palette de couleurs, plus contrastée.

Vendedor de Alegria est un personnage créé́ en hommage aux vendeurs ambulants de ballons colorés qui parcourent les plages et les parcs de Rio de Janeiro. Ce personnage reflète l’esprit festif et la joie contagieuse des brésiliens. Il a été le point de départ d’une exposition homonyme (Vendedor de Alegria, Galeria Movimento / RJ, 2012) et de deux installations artistiques (Metamorphosis, Centre des arts municipal Hélio Oiticica / RJ 2014 et Vitrine Scope / Projet d’Installation artistique en collaboration avec la Mairie du 13e Arrondissement, PARIS, 2015).

Insonia est une créature mythique, un orixa[1] de la nuit. De 2010 à 2014, le personnage a pris vie: son histoire, ses attributs, ses accessoires, sa propre culture ont été modelés par Toz. Il a été le point de départ d’une exposition homonyme (Insônia, Galeria Movimento / RJ, 2010), deux installations artistiques (Brazilian Art Fair, Miami / États-Unis, 2013 et Metamorphosis, Centre des arts municipal Hélio Oiticica / RJ 2014) et trois expositions institutionnelles entre 2017 et 2019 (Povo Insonia, Musée Chacara do Céu / RJ 2017, Cultura Insonia, Caixa Cultural Rio de Janeiro e Recife RJ / 2018 – 2019).

[1] Divinités afro-américaines originaires d’Afrique, et plus précisément des traditions religieuses yoruba. On les retrouve dans plusieurs pays africains ainsi que dans de nombreux pays américains, où ils ont été introduits par la traite des Noirs, qui a frappé les populations yoruba de façon particulièrement lourde.

 

 

Pour plus d'informations sur cet artiste, contactez-nous