Pascal Vilcollet

Après plusieurs années en tant qu’illustrateur, Pascal Vilcollet devient naturellement peintre.On le connait et le reconnait pour ses portraits de stars : John Lennon, Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat, Marilyn Monroe, Steve McQueen et bien d’autres. Son style enlevé et coloré fait sa marque de fabrique.

Il va finalement s’éloigner du portrait pour explorer d’autres sujets.

En effet, il dit “avoir besoin d’essayer d’autres techniques de peinture et de style pour l ‘emmener vers la figuration narrative” parfois même à la limite de l’abstraction.

C’est sous l’impulsion de Géraldine Zberro, galeriste parisienne reconnue, qu’il accepte de se confronter à d’autres artistes et d’autres univers lors d’expositions communes.

Ainsi, en février 2014, il expose à l’Espace Commines, en binôme avec le street-artist Seth Globepainter. Pour ce projet il réalise une série de tableaux inspirés de chefs d’oeuvre de maîtres de l’histoire de l’art tel que Vélasquez ou Rembrandt. Les formats sont monumentaux et à travers de subtiles modifications de couleurs et de techniques, il arrive à réinterpréter ces grands maitres avec brio. L’univers des deux artistes pourtant si éloignés vont ainsi se mélanger, et se répondre lors de cette magnifique exposition.Montrant ainsi que le street art et l’art contemporain ne sont pas dissociables aujourd’hui, faisant partie intégrante de l’histoire de l’art contemporain.

Pascal Vilcollet ne cesse de se remettre en question, souhaitant explorer toutes les possibilités que lui offre la peinture. C’est pourquoi il rebondit entre portraits de star, et figuration narrative.

 

Toujours à la recherche de nouveaux challenges, il remet sans cesse en question ses capacités de peintre en explorant de nouvelles techniques et de nouveaux supports.

En novembre 2014, il présente à la galerie Géraldine Zberro, de somptueux paysages en binôme avec l’artiste emblématique de l’art urbain : Levalet.

L’opposition entre ses paysages colorés et les personnages noir et blanc de Levalet feront de cette exposition une réelle nouveauté.

Plusieurs fois plébiscité pour peindre des murs lors de festival de street art, Pascal Vilcollet se refuse néanmoins à peindre sur mur.

Son coté caméléon, sa facilité d’adaptation et sa générosité naturelle lui permettent d’exposer en collaboration avec les artistes d’autres univers, tels que le street art ou le pop art.

En septembre 2015, il participe au group-show « strange is beautiful » à la galerie Géraldine Zberro à Paris, aux cotés de Teiji Hayama, Hikari Shimoda, David Cintract, Seth Globepainter, Levalet et Valentin van der Meulen.

Cette exposition soutenue par le magazine Beautiful Bizarre connaît un grand succès dépassant largement nos frontières.

Ce mouvement déjà reconnu comme le nouveau surréalisme et présent aussi bien aux USA qu’en Australie , ou en Angleterre, était ainsi défendu pour la première fois en France à l’initiative de la Galerie Géraldine Zberro.

 

Oeuvre(s) disponible(s)

 



 

 

Pour plus d'informations sur cet artiste, contactez-nous