One Kean

Kean a démarré le graffiti il y a plus de 10 ans en peignant sur les murs de sa ville. Ayant longtemps travaillé la lettre en esquissant sur papier et en créant des fresques sur des murs, son expérience du graff a mûri et son art a pris un tournant plus abstrait.
Le travail de Kean se traduit par des dégradés de couleurs, des formes géométriques simples, des visuels graphiques, des traits nets. Ses réflexions l’amènent à rechercher les limites du trait et de la couleur. En associant différentes nuances, ses œuvres ont un impact franc et direct. Des paysages géométriques peuvent se créer au de là des formes basique mise en scène.C’est lors de ses différents voyages à travers le monde et par sa passion pour la photographie que son inspiration évolue et qu’il développe son style dans l’univers “post-Graffiti”. Une alliance de formes déstructurées, une puissance douce, et l’abstraction des lignes. Toujours inspiré par son environnement et ses photographies, il puise son énergie au sein du collectif mulhousien Schlager dont il est membre et ne cesse de libérer son imagination sur des toiles de manière instinctive.
Ce sont notamment ses voyages, et plus particulièrement sa rencontre avec l’Islande en 2017, qui l’ont marqué et amené à représenter des paysages, dont il extrait une impression et une sensation. Il transmet sa sensibilité à des décors, des lumières et des couleurs apaisantes que l’on peut contempler durant des heures, à travers ses sublimes œuvres. Au fur et à mesure, une passerelle s’est tissée entre ses racines issues de l’art urbain et l’art contemporain, qui l’a interpelé par sa richesse et sa diversité. Distingué par sa liberté artistique et sa constante recherche d’évolution, il s’est renouvelé autant dans la forme que dans le fond. C’est désormais principalement sur des toiles et sur des murs, que Kean distille son art, à l’aide de gros pinceaux et de peinture acrylique, qui lui offrent plus de profondeur, à l’instar des bombes avec lesquelles il avait commencé.
Aujourd’hui, Kean se distingue par un style très personnel, entre post-graffiti et abstraction, qui s’apparente à celui des peintres américains du mouvement Color Field. Il mélange les textures, nuances de couleurs et formes avec subtilité et sensibilité. Ses œuvres racontent une histoire : que ce soit celle d’un coucher de soleil ou encore d’une ligne à l’horizon. Elles laissent libre court au rêve et suscitent émotions et réflexion. Il joue avec les formes : le carré, le rectangle ou encore le rond et depuis peu une forme ovale, qui s’apparente à un hublot d’avion, duquel un paysage magique mais également mystérieux se dévoile au regard des voyageurs.

Pour plus d'informations sur cet artiste, contactez-nous